Rendez-vous vendredi 9 et samedi 10 décembre 2016 : en avant-première de l’exposition au Parlement Européen, nous aurons le plaisir d’exposer le peintre Ioan Sbârciu, représenté par la galerie bruxelloise MB-XL, dont l’oeuvre est largement imprégnée de l’atmosphère des forêts de Transylvanie.

Dans un monde rationalisé à l’extrême, ce peintre néo-romantique tente de réinstaurer le mystère à travers une peinture dense et expressionniste. Semi-figuratives, semi-abstraites, ses toiles de format large font entrer le spectateur dans une nouvelle dimension.

Voué à la reconstruction d’une nature menacée, le pinceau de Ioan Sbarciu est enfiévré et virtuose. Les couleurs varient entre l’éclatant et le sombre avec des rehauts de blanc permettant de faire vibrer la lumière. Les oeuvres qui seront montrées donneront un aperçu de cette pulsion métaphysique à travers une sélection de toiles-fresques.

Né en 1948, Ioan Sbârciu a passé son enfance dans les forêts de Transylvanie avant d’entrer à l’Université d’art et de design de Cluj-Napoca en tant qu’étudiant, puis professeur, recteur et aujourd’hui Président. Parmi ses élèves, Ioan Sbârciu a eu l’occasion d’enseigner à quelques noms importants de la peinture contemporaine comme Adrian Ghenie, Victor Man, Serban Savu, Marius Bercea ou Mircea Suciu, dont il a influencé les thèmes et la technique. Ses oeuvres ont été largement exposées en Roumanie et à l’étranger, et sont présentes dans un certain nombre de collections privées et publiques.

Pour l’occasion, vous pourrez découvrir un sac de notre nouvelle collection entièrement réalisé à la main dans notre atelier, sur lequel Ioan Sbârciu a peint une oeuvre. Il s’agit d’un modèle à quatre facettes dont la structure est inspirée par la finesse arachnéenne des croisées d’ogives de l’architecture gothique, pour des modèles alliant un désir de légèreté avec des lignes structurées.

“Reflections of the Transylvanian Forest”

Exposition vendredi 9 et samedi 10 décembre 2016, 14h – 19h

4, rue des Gardes – Paris 18 – Métro Barbès-Rochechouart

 

Nous remercions Agathe Pujol, comédienne, ainsi que le photographe Christophe Weber pour la séance photos.

La mise en scène de l’exposition est réalisée avec Dominique Larcher ; Show room “Matières à conviction”.