Making of "L'inconnue"

Photo Arnaud Alabeurthe-Mozaliewsky

« L’Inconnue » est un projet photographique inspiré par les films noirs des années 40. Ce projet est le fruit de la rencontre de la styliste Anna Belyavina-Normand et d’artistes passionnés par le « polar » : les photographes Arnaud Alabeurthe-Mozaliewsky et Xenia Chaus, le romancier Max Milan, les créateurs des sacs Dognin – Luc Dognin et Rafik Mahiout. Tous ces artistes trouvent un terrain commun dans l’expression artistique de mots tels que « Désir », « Féminité »,« Nostalgie ».

 

Le projet, parrainé par la marque Dognin, a participé à l’exposition nomade « Regards Croisés sur le Polochon de Dognin » à l’Institut Français de la Mode et à L’Institut National des Métiers d’Art en 2015.

« Le sac des désirs n’a pas de fond. » Proverbe japonais

Les années 40, une époque trouble… La guerre et surtout l’occupation font de Paris la plaque tournante des aventuriers en tous genres. C’est dans cette atmosphère sombre qu’on imagine une femme mystérieuse lisant sur la terrasse d’un café à Montmartre… Elle a l’air d’attendre quelqu’un. Un homme l’observe discrètement. Il l’aborde. Elle ne tarde pas à le remettre à sa place. Poussé par son désir, il va la poursuivre. Parviendra-t-elle à lui échapper ? Dans le sac aux fins contours laqués se cache son ultime recours…

dossier de presse L’INCONNUE