A l’occasion de l’édition 2016 des Vendanges de Montmartre dont le thème est la liberté, sept designers de la Goutte d’Or vous proposent leur libre interprétation de la figure de Marianne : ce sont les « Mariannes en mode Goutte d’Or », sur une idée originale de Rafik Mahiout.

Marianne incarne la République française, elle fut choisie pour symboliser la « mère patrie » qui protège ses enfants. Depuis, elle oscille entre deux pôles, au gré du climat politique. Elle est guerrière pour défendre la liberté les armes à la main, avec son rouge bonnet phrygien emprunté aux esclaves affranchis de l’Antiquité. Sur les barricades, son vêtement arraché laisse voir un sein nu. Coiffée d’une couronne de laurier ou d’épis, Marianne devient sage. Elle est attentive aux aspirations du peuple, parfois assise avec un gouvernail et un sac de blé à moitié renversé à ses pieds.

La Marianne de Dognin, incarnée par Anna Belyavina-Normand : en ces temps de violence endémique, nous avons imaginé une Marianne sûre d’elle-même, qui regarde avec confiance vers l’avenir. Une figure aimante et bienveillante également, autant de valeurs nécessaires pour surmonter les discordes.

Le rouge est une couleur chaude, il exprime le désir, le feu, la volonté d’agir. Le blanc est symbole de sérénité, de délicatesse également.

Le bouquet de coquelicots de faïence est une création de la céramiste Tülin Diker. Une fleur libre, sauvage, qui représente la consolation, le repos, la tranquillité. Elle dit encore « aimons-nous au plus tôt », parce que sa beauté est éphémère.

Le sac ne contient peut-être pas de blé mais il exprime la féminité, un désir de raffinement.

“Quand on a La Liberté pour thème d’un événement, on pense à tous ces personnages emblématiques tels que Marianne et la liberté guidant le peuple ! Et l’on pense à toutes ces femmes rebelles qui ont marqué l’histoire, ancêtres, mères, filles ou sœurs de notre Marianne si souvent mises en scène…

La Fête des vendanges 2016 ne pouvait faire l’impasse sur un tel personnage vu de notre époque. L’iconographie guerrière n’étant pas celle que nous avons souhaité mettre en avant, nous avons fait appel naturellement aux créateurs de mode de la Goutte d’Or. Est née cette exposition que nous sommes très fiers de présenter : Mariannes en mode Goutte d’Or !”

Anne-Marie Gazzini, directrice artistique des Vendanges de Montmartre

www.madeingouttedor.paris