La Compagnie de danse Singulier Pluriel réalise une chorégraphie pour célébrer le lancement du POLOCHON.

Originaire de Montpellier, elle est dirigée par la chorégraphe Jos Pujol, dont l’écriture se situe entre signe – issu de la langue des signes – et danse – issue de la danse contemporaine.

Certains de ces huit danseurs professionnels sont sourds profonds. Jos utilise la puissance de ce collectif métisse et la singularité de chacun. Une conjugaison qui la conduit vers une danse atypique qu’elle nomme « Signadanse ».

Jos et Rafik ont compris dès leur première rencontre qu’ils parlent le même langage, celui d’un art qui rassemble, un art qui unit. Leurs origines autour de la mer méditerranée laissent des empreintes communes dans leur travail de création. Des empreintes qui entrent en résonnance avec les formes rondes, généreuses du POLOCHON, les gestes tendres, parfois brisés des danseurs et ce besoin vital d’une simplicité dénuée de toutes fioritures pour aller à l’essentiel.

C’est ainsi que le POLOCHON a trouvé tout naturellement sa place parmi les danseurs de la Compagnie. Il est devenu l’élément principal d’une danse créée spécialement pour lui, qui relate son émergence en passant par le processus de création, puis de fabrication, jusqu’au produit final, objet du désir.

Sur une création musicale de Michel Droz, le recueil vidéo a été réalisé par l’infographiste Marie-Joëlle Rey. Danseurs : Stéphanie Tavernier – Hervé Rauch – Jos Pujol – Joaquim Munoz – Isabelle Jannot – Johanna Dupuy-Hemimou – Corynne Denux – Marthe-Agnès Bourmault – David Azéma