Le 3 mars 2017 a été projeté au Centre Pompidou le film “Printemps à Florence” réalisé par Tatiana Pinskaya.

Nous avons eu le plaisir d’être partenaire de ce film qui raconte le parcours et l’oeuvre du peintre russe Erik Boulatov.

Erik Vladimirovitch Boulatov est né à Iekaterinbourg en 1933. Ses œuvres figurent dans les plus grandes collections publiques et privées d’Europe, de Russie et des États-Unis. Il est devenu membre honoraire de l’Académie russe des beaux-arts en 2008.

C’est un membre éminent des conceptualistes moscovites. Ce groupe, lié idéologiquement davantage que stylistiquement, est à la base de l’« École moscovite » d’art contemporain russe.

Les peintures d’Erik Boulatov sont de grandes images réalistes aux couelurs vives qui représentent des ciels, paysages, des villes ou encore des personnes. Elles sont souvent peintes sur des slogans ironiques en russe, ou inversement : « Gloire à l’URSS », « Marque déposée », ou encore« Ne pas s’appuyer dessus » ou « Attention ! ».

Le peintre symbolise ainsi le pouvoir à travers son utilisation du langage comme outil de contrôle et de contrainte, quand les images, qui mettent l’accent uniquement sur les aspects publics et extérieurs de la vie, laissent penser que les sentiments sont propres à chacun. Pour l’instant…