Festival des Cultures Méditerranéennes à l’UNESCO

Organisé à l’initiative de Leïla Turki en partenariat avec Culture Sud et l’Institut du Monde Arabe, le Festival des Cultures Méditerranéennes a été inauguré à l’UNESCO avec une exposition d’Art et de métiers d’Art réunissant 60 artistes de 15 pays  méditerranéens des deux rives.

Un événement organisé dans le cadre de la Décennie internationale pour le rapprochement des cultures (2013- 2022) et du programme d’action pour une culture de la paix et de la non-violence.

L’un des principaux objectifs est de réunir des artistes et des intellectuels de pays du pourtour méditerranéen afin de créer une synergie autour des Arts et de la Culture, facteurs de dialogue, de compréhension et de paix.

Pour l’occasion nous avons réalisé une mosaïque de cuir : « Mare nostrum ».

Mare nostrum

Les êtres humains furent d’abord nomades, nous disent les anthropologues. Puis beaucoup devinrent sédentaires. Mais il arrive que les peuples, les nations se mettent en marche. Ou alors ce sont de simples individus qui prennent la route, pour un fantasme, une idée, un rêve, poussés par un conquérant, par la guerre, la famine ou peut-être simplement mus par une curiosité originelle. D’Est en Ouest ou bien de l’Ouest vers l’Est, du Nord au Sud ou encore du Sud vers le Nord, l’Histoire peut aussi se lire comme l’enchevêtrement et la succession de tous ces déplacements, de toutes ces migrations. Qu’elles soient violentes et/ou fécondes, elles engendrent la mutation perpétuelle de l’Humanité. Cette mosaïque de cuir illustre un mouvement du Nord et du Sud l’un vers l’autre, avec une intersection colorée… peut-être la méditerranée, « Mare nostrum »… ?